Eurythmie (art du mouvement)

En 1ère classe (CP), les élèves travaillent beaucoup en cercle. Pour trouver leur place dans l’espace, et développer une écoute active du langage. Histoires, poésie et musique constituent la matière du travail.

 

En 2e classe (CE1), les enfants travaillent de nombreuses formes de groupes construites sur la base de la symétrie. En travaillant en groupe, puis seul. Une adresse plus fine est travaillée.

 

En 3ème classe (CE2) : continuation du travail sur les formes de groupes et la symétrie. Développement de mouvements d’ensemble plus complexes basés sur le nombre trois : triangles et métamorphoses simples. Exercices d’attention et de concentration.

 

En 4ème classe (CM1) : les élèves se déplacent frontalement. Cela implique une plus grande maîtrise de son corps, de ses mouvements et de son rapport aux autres dans l’espace de la salle de travail. Ce changement donne à l’élève la possibilité de se centrer plus fortement et de maintenir cette tenue qualitative dans tous les autres cours et dans la vie.

 

En 5ème classe (CM2) : les élèves travaillent intensément les rythmes grecs, en lien avec ce qui est vu en cours principal cette année-là : les anciennes civilisations. La maitrise de la géométrie dans l’espace et en mouvement s’appuie sur les cours de géométrie en cours principal.

 

En 6ème ème (6e de collège)  : lors de cette année l’accent est mis sur des métamorphoses de figures dans l’espace. Les mouvements d’ensemble qui en résultent demandent aux élèves une accentuation de leur perception de l’espace et le développement d’un tact plus fins de leur relation à autrui.

 

En 7ème classe (5e de collège)  : c’est une année de turbulence pour les adolescents. Le cours d’Eurythmie est un cours de maîtrise et d’exploration des mouvements ordinaires (maintien, verticalité, marche, course, saut) et de mouvements plus subtils (aversion, sympathie, joie, tristesse, intimité, etc…). Les textes et exercices amènent ainsi l’élève en pleine mutation adolescente à mettre de l’ordre dans le chaos, à relever ce qui s’effondre, à tempérer ce qui explose, à organiser ce qui se désorganise. Dans ces thèmes de travail, le cours d’Eurythmie suit la dynamique globale des cours principaux.